Groupe libertaire de la Fédération anarchiste.

Accueil > Réunions publiques > Antisémitisme et islamophobie : un défi pour les anarchistes

Antisémitisme et islamophobie : un défi pour les anarchistes

vendredi 2 décembre 2016 à 19h30

Que faire face à la résurgence ces dernières années des questions de race et de religion, qu’on avait trop rapidement crues résolues ?

Antisémitisme et islamophobie : un défi pour les anarchistes

Conférence de Pierre Sommermeyer (FA – Strasbourg) à la Bibliothèque La Rue

10, rue Robert-Planquette dans le 18e arrondissement de Paris (métros Blanche, ligne 2, ou Abbesses, ligne 12).

Aujourd’hui, les anarchistes sont confrontés à des questions qu’ils pouvaient penser résolues. Celles de la race et de la religion, que l’on croyait disparues avec le siècle dernier, refont surface. Ces questions sont des lignes de fracture dans le monde de la gauche et de l’extrême gauche comme chez les anarchistes. Elles recoupent au moins deux questions. Il y a celle que pose en tant que telle la Shoah en ce qu’elle semble l’incarnation du mal. Insoluble, cette question resurgit quand il s’agit du conflit israélo-palestinien où la logique étatiste se conjugue avec le conflit religieux. Par-dessus tout cela plane la menace, réelle comme mythifiée, d’un terrorisme qui se recouvre d’une idéologie religieuse dans un monde dont le discours environnemental annonce la fin apocalyptique.Retour ligne automatique
La conférence reviendra sur les raisons du silence anarchiste sur la Shoah pour constater que les anarchistes, à la fois antireligieux et antiracistes, sont mal armés quand les questions de religion et de « race » sont soulevées ensemble dans le débat politique. Comment conserver un discours antireligieux cohérent sans tomber dans le piège du racisme, à une époque où l’islamophobie tient le devant de la scène ?