Groupe libertaire de la Fédération anarchiste.

Accueil > Réunions publiques > L’École de La Rue

L’École de La Rue

Depuis 2013, le groupe Louise-Michel de la Fédération anarchiste et la bibliothèque La Rue, se sont engagés dans l’organisation des conférences-débats ouvertes à toutes et tous, sur des sujets les plus divers – lesquelles faisaient d’ailleurs suite à une activité déjà ancienne de rencontres avec le public à propos de thèmes « classiques » de notre mouvement : politique, société, etc.

Si les questions relatives aux formes et pratiques de l’anarchisme sont un indispensable socle de réflexions et d’échanges (comme avec nos conférences de 2013 sur les élections ou le rapport entre la Révolution française et l’anarchisme), il nous semble également pertinent de proposer de manière plus régulière et organisée – depuis septembre 2014 – un ensemble de conférences-débats sur des sujets appartenant à des champs du savoir plus variés.

Ainsi, nous voudrions aborder ou ré-aborder, pour la nouvelle période 2014/2015, les thèmes :
- Petit choix anarchiste de littératures (avec des éclairages inhabituels)
- Autodéfense intellectuelle face à la mystification des discours du Pouvoir (logique, présentations statistiques & graphiques, sondages,…)
- Biologie (comment décrire et penser la « vie » ? C’est quoi l’ADN ? La biologie de synthèse et la notion d’individu, …)
- Démocratie & prises de décision (critique de la démocratie représentative, analyse des autres modes de prise de décision, …)
- Chimie (de quoi parle-t-on ? Quels enjeux techniques et sociaux ? …)
- Thème surprise d’histoire des idées (dans le prolongement des conférences de 2013 sur les rapports entre Révolution française et anarchisme)
- Évolution & développement (fondements et portée des théories darwiniennes de l’évolution, biologie du développement, …)
- Énergie(s) et besoins sociaux (critique du nucléaire, enjeux des transports, quelles alternatives réalistes ? …)
- Informatique (de quoi parle-t-on ? Quels enjeux techniques et sociaux ? …)
- Posture philosophique et sociale du matérialisme (définition et portée sociale du matérialisme, de l’athéisme, notamment face au « fait religieux » invoqué par les discours du Pouvoir,…)
- Droit (les différents droits, leurs outils, leur administration, la propriété intellectuelle, que pourrait être un droit anarchiste ? …).
- Sexualité (à la lumière du genre, de l’émancipation individuelle et sociale, …)

Le programme est vaste et se précisera au fur et à mesure, sur la base de cycles de 2, 3 ou 4 séances.

C’est ainsi que nous comptons, avec vous, creuser ce sillon de l’éducation populaire, en souhaitant devenir un lieu, dans ce 18e arrondissement qui revendique la « culture », où venir discuter en toute simplicité avec les orateurs, à propos de sujets qui ne sont pas fréquemment abordés dans ce genre de cénacles : les sciences et les techniques, leur histoire et leur philosophie, la littérature « engagée », etc.