Groupe libertaire de la Fédération anarchiste.

Accueil > Réunions publiques > La gestion néo-libérale : l’exemple du scandale de l’amiante

La gestion néo-libérale : l’exemple du scandale de l’amiante

samedi 16 mars 2019 à 18h00

Débat avec Roger Lenglet, lanceur d’alertes et auteur entre autres du « Livre noir de l’amiante » paru en 2018,sur les attitudes et les fraudes criminelles à l’origine du scandale de l’amiante, mettant en cause les entreprises, les lobbies, la haute administration et les décideurs politiques

Les méfaits de l’amiante sont connus depuis 1900. Son emploi est plus ou mois interdit ou surveillé depuis 1976 aux Etats-Unis, depuis 1996 en France. Il est à l’origine de toutes sortes de cancers, frappant les salariés au contact de l’amiante mais aussi chacun de nous car il a été et est encore partout : dans les murs des maisons, les revêtements routiers, les appareils électroménagers, les jouets et même dans certains aliments. Souvent même jusque dans l’eau du robinet. Il provoque en France 3000 morts par an soit 8 à 10 personnes par jour, presque autant que la route !
Roger Lenglet, lanceur d’alertes et auteur entre autres du "Livre noir de l’amiante" paru en 2018, viendra nous expliquer les attitudes et les fraudes criminelles à l’origine de ce carnage, mettant en cause les entreprises, les lobbies, la haute administration et les décideurs politiques. Rapacité, corruption, complicités et complaisance à tous les étages sont de règle dans ce scandale impliquant des industriels, des politiques et autres « premiers de cordée ». Mais le procès de l’amiante est aussi et avant tout le procès d’une forme de société monstrueuse... le capitalisme. Roger Lenglet viendra en démonter les rouages et nous proposer quelques formes de luttes à lui opposer.

16 mars 2019 à 18h
A la bibliothèque La Rue, 10 rue Robert Planquette 75018 Paris
Entrée libre et gratuite.