Groupe libertaire de la Fédération anarchiste.

Accueil > Réunions publiques > Enquête sur les créationnismes : réseaux, stratégies et objectifs (...)

Enquête sur les créationnismes : réseaux, stratégies et objectifs politiques

samedi 21 juin 2014 à 16h00

Le mot « créationnisme » apparaît à la fin du XIXe siècle pour désigner des mouvements anti-évolutionnistes nés dans des Églises évangéliques du sud des États-Unis. Ces oppositions se sont développées parallèlement à l’acceptation de plus en plus large, au sein de la communauté scientifique, de la théorie de l’évolution proposée en 1859 par le naturaliste Charles Darwin (1809-1882) et à sa diffusion dans la société. Au fil de décennies, le créationnisme s’est diversifié, depuis les positions strictement anti-évolutionnistes jusqu’à des approches très sophistiquées qui brouillent intentionnellement la frontière entre science et religion pour imposer leur vision religieuse du monde dans la société.

Au-delà de leur diversité contemporaine, tous les créationnismes se caractérisent par leur volonté de réintroduire une transcendance dans l’explication scientifique du monde réel et de son origine pour justifier une vision du monde conforme à certains dogmes religieux. Leur démarche est donc politique. Très organisés et médiatisés aux États-Unis, ils sont souvent considérés comme un problème essentiellement nord-américain. Pourtant, l’Europe – y compris la France – est concernée par divers mouvements créationnistes.

L’enquête réalisée contribue donc à déconstruire certaines idées reçues qui sont encore très répandues dans les médias et dans l’opinion de la majorité des Français à propos du créationnisme. En définitive, il ressort que la problématique du créationnisme est à la croisée de questions sociétales majeures, comme le rôle politique des religions, la privatisation de l’enseignement et la place de la science dans une démocratie.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à lire Enquête sur les créationnismes. Réseaux, stratégies et objectifs politiques, Olivier Brosseau et Cyrille Baudouin, préface de Guillaume Lecointre, Belin, 2013.
Pour en savoir plus sur l’ouvrage : www.tazius.fr/les-creationnismes (présentation, recensions, introduction et table des matières en téléchargement).