Groupe libertaire de la Fédération anarchiste.

Accueil > Réunions publiques > L’anti-militarisme anarchiste

L’anti-militarisme anarchiste

vendredi 9 juin 2017 à 19h30

Conférence débat animée par Franck, groupe Louise Michel.
Il s’agit d’essayer de montrer que la distinction entre armée professionnelle et mouvement insurrectionnel n’a pas lieu d’être, et de proposer que le pacifisme (qu’on dit parfois « intégral ») est la seule attitude libertaire logique pour les libertaires.

Parmi les mouvements politiques, seuls les anarchistes manifestent une vraie sympathie pour les idées anti-militaristes ; néanmoins, même parmi eux, une distinction est couramment faite entre les Armées (officielles, étatiques, bref, « armées d’en haut »), qui sont unanimement honnies, et les mouvements insurrectionnels armés, armées populaires, de libération, autrement dit « armées d’en bas », qui ont souvent droit à une bien plus grande indulgence.
L’objet de cet exposé/débat est d’essayer de montrer que cette distinction n’a pas lieu d’être, et de proposer que le pacifisme (qu’on dit parfois « intégral ») est la seule attitude libertaire logique. J’évoquerai des exemples historiques, ainsi que les aspects technologiques de la question. J’insisterai non pas sur l’aspect éthique, moral ou sentimental de l’anti-militarisme, mais sur la logique interne de cette position, pour qui se définit comme libertaire.

vendredi 9 juin 2017 à 19h30 à la Bibliothèque La Rue, 10 rue Robert Planquette, 75018 Paris.

Entrée libre et gratuite.